Paranormal et sociétéSpiritualités

Une études des channels

Les channels sont les médiums des temps modernes.Retour ligne automatique
En contact avec des intelligences non incarnées, ils forment un « pont » entre notre monde et un autre, plus subtil. Roger Billard leur consacre une étude approfondie et objective.

Vendredi 12 juin 1998. Nous sommes reçus pour la première fois par Monique M…Retour ligne automatique
Qui pourrait se douter, au premier abord, que cette jeune femme très sympathique, mène en quelque sorte une double existence ?Retour ligne automatique
Elle consacre la plus grande partie de son temps à sa famille et aux clients de passage qu’elle accueille avec beaucoup de chaleur et de dynamisme, mettant à leur disposition des chambres d’hôtes coquettement aménagées.Retour ligne automatique
Mais, tous les quinze jours, et cela depuis quatorze ans, le vendredi soir, à partir de 21 heures, elle devient ce que l’on appelle un « channel » ou « canal ».

Un « channel »

Monique n’est pas seulement un médium doué très jeune de capacités de voyance et de psychométrie. Elle est devenue un « canal ».Retour ligne automatique
Dans les deux cas, il s’agit d’établir un contact paranormal avec une « entité » existant hors de notre propre réalité physique.(…) Le « channeling » consiste à entrer en relation avec des intelligences de nature plus ou moins définie mais d’un plan vibratoire plus élevé, dans le but de diffuser un enseignement philosophique et spirituel qui s’adresse à l’humanité. L’aspect émotionnel des entretiens est ainsi évacué, car les questions d’ordre personnel trouvent plus rarement une réponse :Retour ligne manuel
- « Nous aimerions cependant que vos questions ne soient pas trop personnelles ou, si elles sont personnelles, qu’elles puissent être utiles à la multitude. (…) Si, par contre, la question est vraiment très personnelle, elle fera baisser le taux vibratoire, alors nous n’y répondrons pas. »Retour ligne automatique
Pour devenir « canal », Monique a été choisie en fonction de critères bien précis : sa neutralité au point de vue religieux, son refus de tout intellectualisme et son intégrité morale :Retour ligne manuel
- « Les êtres au travers desquels nous communiquons sont des êtres qui ont beaucoup cheminé dans de multiples vies. Ce sont généralement des êtres que nous avons choisis, qui correspondent vibratoirement à ce que nous pouvons transmettre au travers d’eux. Ce sont des êtres qui ont choisi, avant de s’incarner, de nous servir, de servir Dieu, de servir l’Amour, de servir les hommes. Ce sont des êtres enfin qui ne sont pas falsifiés, qui ne sont pas imprégnés d’intellectualisme trop poussé. Ce sont souvent des êtres simples, de langage simple, des êtres pleins d’amour, pleins d’abnégation. »

Diffuser des énergies

Elle doit accomplir une mission bien précise : diffuser un enseignement et transmettre des énergies :Retour ligne manuel
« Si nous avons choisi ce canal, c’est pour qu’elle ouvre les cœurs, pour qu’elle fasse prendre conscience à ses frères de la Terre de ce qu’ils sont réellement, pour leur faire prendre conscience de leur partie divine, de leur réalité sur le plan cosmique. »Retour ligne automatique
C’est dans des conditions bien particulières qu’elle s’est trouvée dans l’obligation de quitter Paris où elle menait une existence aisée pour venir s’établir à l’endroit où nous l’avons rencontrée, nœud de jonction entre les énergies cosmiques et telluriques :Retour ligne manuel
- « Notre canal a été amené en un lieu bien précis, ici à X… car les vibrations en ce lieu sont totalement propres au contact. Son lieu, sa demeure ont une relation profonde entre les énergies cosmiques et telluriques. C’est une jonction de ces deux énergies. »Retour ligne automatique
Sur la demande des guides, une crypte a d’ailleurs été construite avec des matériaux non conducteurs, en pierre et en bois, sur des bases bien précises correspondant aux nombres sacrés :Retour ligne manuel
- « La crypte dont nous avons parlé, est un lieu que nous voulons très simple afin qu’il puisse s’y faire un travail sur des plans de conscience qui ne sont pas les vôtres en ce jour, ni même ceux de notre canal… Nous avons demandé que cette crypte soit faite pour que vous soyez à l’abri des nuisances de la surface, c’est-à-dire de toutes les ondes qui viendraient perturber le pont que nous mettrons, que nous tisserons entre vous et nous… En surface, sur votre monde, il y a beaucoup trop d’ondes de toutes sortes qui nous empêchent de communiquer avec vous sur un autre plan. »Retour ligne automatique
Nous y avons été introduits et il est vrai que le noir absolu et le silence permettent de mieux méditer, de prendre conscience des énergies et de sa véritable nature.Retour ligne automatique
Dans quelles circonstances Monique est-elle devenue « canal » ? Voici le récit qu’elle nous a fait de son expérience.

Monique Mathieu

Monique Mathieu

Une « abductée »

- « Il y a treize ans, je me promenais avec mon époux dans notre propriété, je regardais un arbre magnifique qui était en fleurs et, d’un seul coup, je me suis sentie comme soulevée, emportée par une immense lumière dorée et dirigée vers une sphère un peu blanche, aux reflets métalliques. Ayant pratiqué, depuis ce phénomène, le dédoublement et le voyage en astral, je suis certaine que ce n’était pas un voyage hors du corps, mais quelque chose de physique, que je suis partie avec mon corps tout entier. Où je suis allée et qui m’a emmenée ? Je ne sais pas. Cette espèce de voyage a duré quelques secondes, peut-être parce que mon mari, qui était à côté de moi, ne s’est pratiquement rendu compte de rien.Retour ligne automatique
Lorsque je suis revenue à moi, j’étais complètement amnésique, c’est-à-dire que je ne me rappelais plus ce que j’avais fait, où j’étais ; j’étais complètement déconnectée de la réalité. Et puis tout est rentré dans l’ordre.Retour ligne automatique
(…)Retour ligne automatique
De grosses boules de lumière coloréesRetour ligne automatique
Pendant une année à peu près, j’ai vécu beaucoup de phénomènes très étranges. Une fois j’ai vu de grosses boules de lumière colorée dans ma chambre ; une autre fois j’ai perçu deux formes humaines auprès de mon lit et j’ai entendu une voix qui disait : « Laissez-la, elle n’est pas encore prête ».Retour ligne automatique
Cela a continué avec beaucoup de refus de ma part, parce qu’on n’accède pas à cette autre réalité sans avoir une opposition. À un moment, je me suis aperçue que ce n’était pas du délire, parce que, parallèlement à tout ce que j’avais vécu, j’ai vu naître des facultés dites paranormales. J’ai fait de la voyance, mais je n’en fais plus : on me posait des questions et je disais des choses vraiment étonnantes. Après, j’ai su pourquoi « ils » m’avaient donné cette possibilité : c’était pour me donner confiance en moi et pour que j’arrive à comprendre que j’avais une guidance. « Ils » ont voulu me prouver que cela ne venait pas de mon inconscient.Retour ligne automatique
Au terme d’une autre année, on a commencé à faire des réunions. Nous nous sommes très vite rendu compte qu’on recevait des messages extraordinaires sur tout, sur la vie, sur le fonctionnement humain, sur les lois universelles…Retour ligne automatique
Trois ans plus tard, « ils nous ont demandé de nous investir, de procéder à des séances d’éveil spirituel au cours desquelles il y avait beaucoup d’aide aux personnes au niveau des soins. Et puis, après, je me suis mise à porter témoignage en public d’un vécu. »Retour ligne automatique
(…)Retour ligne automatique
À plusieurs reprises, Monique a déclaré qu’elle a eu une préparation spéciale pour devenir canal. C’est ce qu’affirment les Êtres de lumière :Retour ligne manuel
- « N’oubliez pas que nous avons fait un travail très particulier sur elle… Elle a eu une préparation et elle a eu aussi ce que vous pourriez appeler, très injustement d’ailleurs, un implant, mais ce n’est pas un implant comme pourraient implanter ceux que vous appelez les Gris, c’est quelque chose d’invisible, de beaucoup plus subtil, c’est une énergie. »

Les entretiens

Du 18 mai 1995 au 2 mars 1998, Monique a parcouru la France et l’étranger pour porter témoignage au cours de 154 « entretiens ».

Tout au long de nombreux articles, Roger Billard, analyse et décrypte avec beaucoup de bon sens les enseignements transmis par Monique et d’autres channels.Retour ligne automatique
Son étude, appelée à être publiée dans un ouvrage de référence, est une contribution majeure à un phénomène de société.

Mise en page 1

Depuis la publication de cet article,  Monique Mathieu nous a confié la publication de son livre Vie initiatique que vous pouvez découvrir en suivant ce lien :

http://jmgeditions.fr/index.php?id_product=367&controller=product

 

Previous post

Transcommunication et réconfort moral

Next post

L'avertisseur sonore

The Author

Roger Billard

Roger Billard

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*